vendredi 17 novembre 2017

CRÉER DU LIEN ... A-MUSÉE-VOUS !



« On aurait pu rester frangines.. » a chanté en 1979 Anne Sylvestre sur la rivalité féminine.

Et oui, il existe des idées préconçues qui nous font dire que les femmes sont animées par la jalousie, incapables de complicité et que l’amitié entre femmes est impossible.

 Quelle est la place des amies qui sont parfois pourtant comme des « sœurs »? Les amies sont présentes dans les moments difficiles, nous aident même parfois sur le plan professionnel et renforce la confiance en soi. Une amie est celle qui est franche, à l’écoute, à nos côtés face à l’adversité, capable de booster notre moral et nous aime inconditionnellement im-parfaite.

 Nos amies nous aident à vivre plus longtemps ...

Une étude scientifique réalisée à l’University of California - Los Angeles (UCLA) indique que le fait d’avoir des amies diminuerait le stress. « Elles apaisent notre tumulte intérieur, comblent les lacunes affectives de notre vie de couple et nous aident à nous souvenir de qui nous sommes vraiment »1. Une autre  étude sur la santé des femmes réalisée à la Harvard Medical School a établi que « plus celles-ci avaient d’amies, moins elles étaient susceptibles de contracter des handicaps physiques en vieillissant et plus elles avaient de chances de mener une vie heureuse »2.


Consacrer du temps aux amies
Accaparées par nos quotidiens effervescents, nous sommes à la recherche du temps pour nourrir nos amitiés féminines. Cette question trouble également la chercheure Ruthellen Josselson, Ph.D., co-auteure de l’ouvrage Best Friends : The Pleasures and Perils of Girls’ and Women’s Friendships. Celle-ci maintient que c’est dommage de se priver de ces amitiés salutaires qui « constituent une telle source d’énergie et de soutien les unes pour les autres »3.

Un travail d’équipe
Il est aussi bénéfique de développer des relations florissantes avec des amies d’âges variables. À l’heure actuelle des réseaux sociaux, de nouveaux liens affectifs se tissent et ce n’est pas rien. Incidemment les contacts que les femmes entretiennent entre elles leurs reviennent : être dans l’action, sortir du virtuel et pourquoi pas participer aux Marches philosophiques, Ciné-débats, Cafés-rencontres, Rendez-Vous du 2380 et autres activités du Musée de la Femme ? Ces activités du MF s’inscrivent comme un levier de prise de possession, d’expression de notre part d’imaginaire, de partage d’expériences et un tremplin ...pour sortir de nos postures casanières !

Bye Bye  solitude
Bien entendu, le  lien de confiance qui soude l’amitié entre femmes fut de tous temps mis à mal par bien des penseurs et des philosophes. Et oui … Les rivalités ne sont pas le propre des femmes bien que ce soit ce qu’on a toujours essayé de nous faire croire : diviser pour mieux régner, vous connaissez ?

Et les hommes dans tout ça ? Qui nous aime nous suive… 

Notes de bas de page
1- Gale Berkowitz http://sisyphe.org/spip.php?article655
2- Shere Hite (1999) Rivales ou amies , Albin Michel
3- idem

En savoir plus
Claire Bidart (1997)  L’amitié, un lien social, La Découverte
Ruthellen Josselson, Ph.D., co-auteure de l’ouvrage Best Friends : The Pleasures and Perils of Girls’ and Women’s Friendships (Three L’amitié entre femmes serait bénéfique pour la santé Rivers Press, 1998).
Gale Berkowitz http://sisyphe.org/spip.php?article655
Shere Hite (1999) Rivales ou amies , Albin Michel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

CRÉER DU LIEN ... A-MUSÉE-VOUS !

« On aurait pu rester frangines .. » a chanté en 1979 Anne Sylvestre sur la rivalité féminine. Et oui, il existe des idées pré...